Get Adobe Flash player

10ème Anniversaire de la FAL/ 13ème réunion des Chefs de File (Naples, 27-30/10/2014)

« Le prochain chapitre du dialogue méditerranéen »   ‎

 

Créée en 2004 avec pour mission de promouvoir le dialogue interculturel dans la région Euro-méditerranéenne, La ‎Fondation Anna Lindh (FAL) qui fonctionne comme un réseau de 42 réseaux nationaux avec plus de 4000 organisations ‎de la société civile dans les pays de l’UpM, de l’Union européenne et de la Ligue des États arabes, a célébré son dixième ‎anniversaire à Naples dans une Conférence qui a réuni 250 délégués de 42 pays, le Conseil des Gouverneurs, le ‎Conseil Consultatif, les institutions nationales, les médias, et des dirigeants politiques. ‎
Les travaux de la Conférence hébergée à la Fondazione Mediterraneo qui se sont déroulés du 27 au 30 octobre sous le ‎titre « Le prochain chapitre du dialogue méditerranéen » ont eu pour objet de faire le bilan de l’itinéraire accompli ainsi ‎qu’une prospection sur l’avenir, et de discuter la stratégie, les objectifs et les programmes qui seront mis en place dans ‎la nouvelle phase. ‎
Les discussions ont porté sur le rôle des sociétés civiles dans la promotion du dialogue interculturel dans la région euro-‎méditerranéenne, et dans le développement des valeurs universelles partagées en vue de construire des sociétés ‎ouvertes et inclusives et de promouvoir la dimension humaine du partenariat euro-méditerranéen. Elles ont surtout porté ‎sur la nécessité de faire face à la crise sociale, à la régression et à la montée des violences dans la région, et qui ‎représentent des défis soulignés dans le discours de l’ex-Président de la Commission européenne Romano Prodi, le ‎Commissaire européen pour la politique de voisinage européen Stephan Fule, et le Président de la FAL, André Azoulay.‎
La Commission Nationale libanaise pour l’UNESCO, institution chef de File du réseau de la FAL au Liban fut représentée ‎par sa secrétaire générale le professeur Zahida Darwiche Jabbour. Des bénéficiaires libanais du programme Anna ‎Lindh, dont l’Association « Adyan », ont participé également à la Conférence qui fut clôturée par la cérémonie de remise ‎du Prix Anna Lindh à « Zoukak théâtre », une association libanaise qui a réussi à mettre le théâtre au service de la ‎promotion des droits humains et de la lutte contre les stéréotypes et qui est très active notamment dans les camps des ‎réfugiés, les prisons et les milieux défavorisés. ‎
L’atmosphère générale qui a régné durant ces trois jours fut marquée par un esprit de solidarité entre les acteurs de la ‎société civile euro-méditerranéenne de plus en plus convaincus des ressemblances qui les unissent et de la nécessité ‎de conjuguer leurs efforts en vue de construire une humanité réconciliée dans cette région du monde. Les droits du ‎peuple palestinien à la souveraineté ont été souvent au cœur des débats témoignant d’une compréhension accrue de la ‎société civile européenne eu égard à ce problème. ‎

 

naples1

naples2

naples3

naples4

naples5

naples6

naples7

naples8

naples9

naples10

 

Cérémonie de clôture de l'Activité du Réseau libanais de la Fondation Anna Lindh (Hôtel Le Commodore - Hamra, 20/10/2014)

La Commission nationale libanaise pour l'UNESCO, Chef de File du réseau libanais de la Fondation euro-‎méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, a organisé une cérémonie de clôture pour l’Activité du ‎Réseau achevée en 2014 par des institutions de la société civile membres du réseau libanais. Des activités réalisées ‎dans différentes régions du Liban, sous le thème "Espace urbain : facteur de solidarité, d’union et de partage dans notre ‎vie quotidienne", et variées, de par leurs objectifs et groupes cibles, ont été présentées. ‎

Parmi les activités réalisées : ‎
‎- Documentaire de 20 minutes sur des expériences positives vécues par des druzes et des chrétiens durant la guerre ‎du Liban dans le but de mettre l’accent sur la mémoire collective positive (Institut des études islamo-chrétiennes – ‎Université Saint-Joseph)‎
‎- Atelier de formation et de sensibilisation adressé aux municipalités de la région de Ras el Ain à Baalbeck, sur une ‎meilleure gestion et conservation de l’eau (Ibrahim Abdel Al Foundation et Nahnoo)‎
‎- Enquête auprès des jeunes sur « La jeunesse libanaise : l’avenir des identités conflictuelles » (Global Forum for ‎Religions and Humanities et World Youth Alliance) ‎
‎- Exposition ambulante avec atelier de sensibilisation pour les écoles sur « Le Liban 1920 : Naissance de l’Etat » à ‎travers la photographie (Université de Balamand et Biladi)‎
‎- Séances de lecture à Beyrouth et Tripoli sur des thèmes liés aux droits civiques (Asala Publishers et Assabil)‎

Dr Zahida Darwiche Jabbour, Secrétaire générale de la Commission nationale libanaise a prononcé un discours pour ‎l’occasion, en présence des organisations et institutions membres. ‎

 

network alf1

network alf2

network alf3

network alf4

network alf5

network alf6

network alf7

network alf8

network alf9

network alf10

network alf11

network alf12

Atelier régional « Les jeunes dans le dialogue local » (Holiday Inn Dunes - Verdun, 17-21/02/2014)‎

La Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, a organisé un atelier ‎régional sur la participation des jeunes dans la vie publique locale à Beyrouth, du 17 au 21 février, en ‎coopération avec le Bureau Technique des Villes Libanaises/ Cités et Gouvernements Locaux Unis et la ‎Commission Nationale Libanaise pour l'UNESCO, chef de file du réseau libanais de la Fondation Anna ‎Lindh, dans le cadre du programme Citoyens pour le dialogue – DAWRAK, et sous le patronage du ‎Ministre de l’Intérieur et des Municipalités.‎
L’atelier, qui a réuni 60 participants venant des pays du Mashrek (Egypt, Palestine, Syrie, Liban et ‎Jordanie), ainsi que des experts venus d’autres pays,  avait pour but d’échanger les différentes ‎expériences dans le domaine de la coopération entre les autorités locales, la société civile et les institutions ‎et de développer les capacités de la société civile dans le domaine de la gestion du dialogue au niveau ‎local.‎

La séance d’ouverture a eu lieu le lundi 17 février 2014 à l’hôtel Holiday Inn Dunes – Verdun, en la ‎présence du directeur exécutif de la Fondation Anna Lindh M. Andreu Claret, le Premier conseiller à la ‎délégation de l’Union Européenne au Liban M. Marcello Mori, le Chef de File du réseau libanais de la ‎Fondation Dr Zahida Darwiche Jabbour, le Comité des Maires Libanais, le Maire de Beyrouth Dr Bilal ‎Hamad, ainsi que des représentants des Ministères de l'Intérieur et de la Jeunesse, des représentants des ‎ambassades Euro-méditerranéennes, de la société civile et des médias.‎

 

btvl1

btvl2

 

Cérémonie d'ouverture de l'Atelier régional sur l'éducation pour une citoyenneté interculturelle (Palais de l'UNESCO, 18/11/2013)

Sous le haut patronage de Son Excellence le Général Michel Sleiman, Président de la République ‎libanaise, représenté par S.E.M. Walid El Daouk, ministre de l'Information, la Fondation Adyan a organisé, ‎en collaboration avec la Commission nationale libanaise pour l'UNESCO – en tant que Chef du File du ‎réseau libanais de la FAL, la cérémonie d'ouverture de l’atelier régional sur « l’éducation pour une ‎citoyenneté interculturelle » dans le cadre du programme Citoyens pour le Dialogue – Dawrak lancé par la ‎Fondation Anna Lindh et financé par l'Union européenne.‎

La cérémonie a été inaugurée en présence de S.E. Ambassadeur Angelina Eichhorst – chef de la ‎délégation de l’Union européenne au Liban, des ambassadeurs d'Espagne et de l'Egypte, et les ‎représentants des ambassades américaine, britannique, iranienne et bulgare au Liban, ainsi que des ‎représentants d’institutions spirituelles, académiques, éducatives et des organisations de la société civile. ‎

La cérémonie a débuté par un mot de bienvenue de la directrice du Département d'études interculturelles à ‎la Fondation Adyan, et directrice de l’atelier Dr Nayla Tabbara, qui a expliqué que « l’atelier est un espace ‎de formation et de renforcement des capacités », suivi par le mot des participants représentés par Manal ‎Idriss de Palestine. Prof. Fadi Daou, le président de la Fondation Adyan, a souligné le rôle que joue la ‎Fondation dans la construction de ponts pour la citoyenneté et l'importance de la mise en œuvre d’une telle ‎formation.‎

La Secrétaire générale de la Commission nationale libanaise, Dr Zahida Darwiche Jabbour, a insisté sur ‎l’importance d’organiser un tel atelier sur l'éducation pour une citoyenneté interculturelle, notamment  dans ‎les circonstances actuelles qui prévalent dans les sociétés arabes, qui semblent être menacées par des ‎divisions de classe, sectaires, confessionnelles et politiques.‎

M. Andreu Claret, directeur exécutif de la Fondation Anna Lindh, a noté que la formation regroupe des ‎enseignants et des formateurs des pays arabes ayant fait face à une transformation significative en termes ‎de changement, ajoutant que le dialogue ne fonctionne que lorsqu’il s'agit d'un dialogue de personnes qui ‎partagent des expériences sociales et culturelles dans le but de devenir de véritables citoyens.‎

 

adyan1

adyan2

adyan3

adyan4

adyan5

adyan6

adyan7

adyan8

adyan9

adyan10

adyan11

Cérémonie de clôture de l’Action Commune du réseau libanais de la Fondation Anna Lindh ‎‎(04/06/2013)‎

La Commission nationale libanaise pour l'UNESCO, chef de file du réseau libanais de la Fondation euro-‎méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, a organisé une cérémonie de clôture pour ‎l’Action Commune achevée en 2013 par des institutions de la société civile membres du réseau libanais. ‎Diverses activités réalisées dans différentes régions du Liban, sous le thème "mobiliser les jeunes au ‎dialogue interculturel" ont été présentées. Certaines s’adressaient aux enfants, à travers des publications ‎de livres et des ateliers de lecture ; d’autres à la jeunesse grâce à des ateliers de travail et des cafés de ‎dialogue ; alors que d’autres ont fait preuve d’une créativité artistique.‎
Parmi les participants figuraient Mr. Andreu Claret, Directeur exécutif de la Fondation qui a prononcé un ‎discours pour l’occasion, Dr Zahida Darwiche Jabbour, Secrétaire général de la Commission nationale ‎libanaise, Dr Antoine Messarra, membre du Conseil consultatif de la Fondation, et de Mlle Rasha Shaaban ‎Responsable de Programme dans l’unité de coordination des réseaux de la Fondation Anna Lindh, ainsi ‎qu’un nombre de membres du réseau libanais. 

 

ca alf1

ca alf2

ca alf3

ca alf4

ca alf5

ca alf6

ca alf7

ca alf8

ca alf9

ca alf10